Les plateformes comblent le fossé entre acheteurs et vendeurs

Les plateformes comblent le fossé entre acheteurs et vendeurs

Le marketing des médias sociaux a des millions d’applications. Ce qui n’était au départ qu’un moyen de poster des mèmes s’est transformé en un paradis pour les entreprises. Le marketing, la vente et la mise en réseau sont des concepts qui sont tous mieux réalisés sur les médias sociaux. Depuis sa création, les médias sociaux ont contribué à la croissance de nombreuses petites entreprises, à la viabilité du travail indépendant et à l’émergence de nouvelles industries.

Et les médias sociaux sont au cœur de tout cela, car ils créent – peut-être par inadvertance – un marché où les clients rencontrent les vendeurs et les acheteurs. Nous explorons les différentes façons dont le paysage des médias sociaux comble le fossé entre acheteurs et vendeurs. Lisez la suite pour en savoir plus.

Il s’agit d’une opportunité de mise en réseau et d’engagement

Les médias sociaux, dans leur intention première, sont créés pour la communication. Bien sûr, nous avons commencé à chatter tard le soir avec nos amis et à appeler nos grands-parents par vidéo, mais ils ont également joué un rôle déterminant dans la mise en réseau. Sans la mise en réseau sur les médias sociaux, LinkedIn n’existerait pas, par exemple.

Fondamentalement, les médias sociaux aident les entreprises à établir une relation avec leurs clients. Des messages réguliers sur les produits, les services, les événements et les mises à jour de l’état du marché contribuent à créer un lien émotionnel, qui fait partie de l’écosystème plus large permettant de maintenir l’engagement d’un client. D’autres outils, comme une plateforme d’incitation des clients, y contribuent directement : un système de récompense basé sur des points favorise les comportements qui permettent de tisser des liens durables. Chaque partie de l’expérience client – de la demande de renseignements sur l’impact des services d’une entreprise sur son activité à la navigation sur le site Web, en passant par la réalisation de transactions et la lecture d’un blog – doit être respectueuse du client et susciter les émotions nécessaires à une forte fidélisation.

Vous pouvez créer une boutique sur les médias sociaux

Instagram, en particulier, est depuis des années un pionnier des médias sociaux pour le commerce de détail. Au départ, ce n’était pas de sa faute. Les influenceurs ont naturellement émergé et évolué, ce qui a conduit à de nombreux accords avec les marques et à la vente de marchandises en ligne, et avant même de s’en rendre compte, Instagram s’est transformé en une plateforme hybride de photo-marketing et de marketing des médias sociaux.

Mais au cours de l’année écoulée, les habitudes des utilisateurs étant plus favorables à cette évolution et Instagram ayant prêté attention, Instagram et Facebook ont tous deux pris des mesures pour faire évoluer leur plateforme vers un espace de vente au détail.

L’évolution la plus évidente dans le domaine de la vente au détail a été les boutiques d’Instagram. Si vous avez une entreprise B2B, en particulier une entreprise axée sur la technologie ou le commerce en ligne, vous pouvez désormais ajouter une boutique à votre profil Instagram et vendre des articles et des services directement à partir de la plateforme, ce qui réduit encore le fossé entre le vendeur et l’acheteur. Les articles de la boutique vous mèneront ensuite vers un site web externe qui vous permettra d’acheter le produit.

Le marketing d’affiliation devient plus facile

Le marketing d’affiliation est extrêmement utile dans les secteurs B2B, car vous pouvez cibler le contenu B2B, les blogs, les sites Web, etc.

L’année dernière, Instagram a également ajouté une fonctionnalité d’application pour améliorer le marketing d’affiliation. Avec une sorte de chatroom de réseautage croisé avec un filtre de commission, un influenceur peut s’inscrire au processus et essentiellement déclarer à la plate-forme qu’il est ouvert aux affaires. Leurs coordonnées seront ajoutées à une liste que les spécialistes du marketing d’affiliation pourront ensuite filtrer pour obtenir des accords avec des marques et des publicités sponsorisées.

Cette démarche est logique pour la plateforme qui a lancé l’idée des influenceurs, et elle pourrait bien être reproduite par d’autres plateformes qui tentent de suivre le mouvement, comme Pinterest, ou par des plateformes qui comptent déjà beaucoup d’influenceurs, comme YouTube et Twitch. Beaucoup d’influenceurs créent leurs marques et leurs entreprises autour d’un certain sujet lié à un secteur d’activité, comme les avocats, les médecins, les ingénieurs, etc. Ainsi, si vous contactez des influenceurs sur ces plateformes, vous pouvez atteindre des entreprises qui gardent un œil sur ces influenceurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.